High Maintenance in Toulouse

27 May 2009

How To Kill The Party 4



Ça, c'était lors d'une édition précédente des How To Kill The Party (HTKTP), ces soirées déjantées qui ont retourné Toulouse toute cette année. Ça vous donne une idée de l'ambiance ! Ce samedi 30 mai, l'équipe du Difuzion Krew organise la HTKTP 4 au Pink Flower (Facebook Event ici). Avant d'entrer dans le vif du sujet, une petite présentation de ce collectif s'impose.

Le Difuzion Krew, c'est la rencontre des Toulousains, Sophonic, XPLCT et Gon, et d'un Marseillais, Traxx Dillaz. Ces quatre fantastiques mêlent leurs influences respectives, techno, punk et hardcore, pour produire un son electro-rock surgonflé et rentre-dedans, bien en phase avec son époque et qui leur permet très vite de se faire remarquer par les ténors de cette scène. Ainsi, après que Traxx Dillaz a signé son premier Ep sur Level 75, le collectif lance son propre label, Champ'Caine Records. La première sortie, Where's Dario (que je vous livre à la fin de ce post avec l'aimable accord de ses producteurs eux-mêmes), avec un remix de D.I.M., est un succès et leur présence sur la compilation Spicy Cunt du label Level 75 n'est dès lors plus une surprise.

A la lecture de ces lignes, vous devez vous douter qu'on a affaire là à une musique propre à faire hurler de plaisir toute une frange des kids d'aujourd'hui, ceux dont l'oreille s'est formée au son de la saturation à outrance et qui, souvent, ont voulu faire partager au monde entier leur génie musical au sein de formations rock boutonneuses ! De la testostérone en barre, comme dirait l'ami Nikki, mais sans poil, qui émoustille toutes les Duffy en devenir du lycée... voire du collège !

J'ai l'air de tailler comme ça, mais je dois reconnaître que, même passé 25 ans et même si tout cela manque "un peu" de finesse, on ne peut rester insensible à toute cette débauche d'énergie brute, qui réalise le tour de passe-passe proprement hallucinant de nous redonner la fougue de notre adolescence ! C'est pour cette raison que nous serons présents au Pink ce samedi, dès 23h, dans la fosse, avec tous ces kids, mêlant nos cris aux leurs, soumis aux ordres des membres du Krew et de leurs invités, le Toulousain, Bounce, du collectif Mad, ainsi que le désormais incontournable Don Rimini, qui nous avait fracassé le cerveau il y a quelques mois à l'Ambassade. Est-on d'ailleurs complètement rétabli ? C'est la question que je me pose tous les jours depuis ce soir-là...


P.S.: et retrouvez le Difuzion Krew le 25 juin pour la How To Kill "La Mouv' Party" au Ramier.

No comments: