High Maintenance in Toulouse

13 November 2009

Stab(ilo) boss

.


Depuis au moins son terrible Anaconda, Untold s'impose comme le producteur post-dubstep le plus percutant qui soit. Son nouvel ep, le bien nommé Gonna Work Out Fine, franchit une nouvelle étape tant les six morceaux présents déroulent une intrication rythmique impressionnante. En fait, ils sont en totalité conçus autour de l'idée que tout élément utilisé dispose d'une caractéristique percussive à valoriser, y compris ceux qui a priori fournissent la trame mélodique. Ainsi sur Palomino et Don't Know Don't Care, les samples vocaux et les riffs de piano (que n'aurait pas renié Marshall Jefferson) strient littéralement le continuum temporel, hachent menu l'espace musical en ne laissant aucun moment de répit à l'auditeur, lequel, totalement désorienté, se retrouve enseveli sous une avalanche de stimuli sonores. Paradoxalement, c'est la basse qui sert souvent de liant à cette succession et juxtaposition de coups de poignard qui maximalisent un sentiment entremêlant urgence, insécurité et attention optimale. Drogue auditive hautement recommandée.


Untold - Gonna Work Out Fine Ep en vente ici.

5 comments:

mathieu said...

excellent !

the future garage avenger! said...

ça me fait plaisir que tu t'intéresse aussi (remarque cela ne m'étonne pas non plus!) au post dubstep, future garage (whatever u call it) dont Untold, Brackles, greena sont les représentants!

FOLKLORIC BOOTY PLACE said...

merci! ça faisait longtemps que je le cherchais!

groovup said...

Bien mental comme on aime... Pure dope !!!!!

fridz said...

force est de constater la finesse percussive d'untold !!